Mon patrimoine des Loyalistes de l'Empire-Uni

Tiernan's Mon patrimoine des Loyalistes de l'Empire-Uni
Tiernan's Mon patrimoine des Loyalistes de l'Empire-Uni
2013

Tiernan

Les Loyalistes de l'Empire-Uni sont venus en Amérique du Nord (aujourd’hui le Canada) pendant et après la Révolution américaine. Ils voulaient venir ici parce qu’ils n’étaient plus accueillis aux États-Unis en raison de leur loyauté à l’Empire britannique. Pour cette loyauté, on leur a offert du terrain, de la nourriture et des matériaux de construction gratuits afin de commencer une nouvelle vie en Amérique de Nord britannique.

Ce projet suit le trajet de la famille Tiernan, des États-Unis à leur nouveau foyer à Kingston, et raconte leur histoire à l’aide de documents primaires tels que des lettres, des certificats UEL [Loyalistes de l’Empire britannique] et une carte de leur voyage.

Quel fut l’impact Loyalistes de l'Empire-Uni sur l’histoire du Canada?

Les Loyalistes ont changé l’histoire de l’Amérique du Nord britannique. Leurs colonies de peuplement dans la région qui est aujourd’hui l’Ontario ont mené à la division de la colonie canadienne dans les provinces du Haut-Canada (l’Ontario) et du Bas-Canada (le Québec).

La devise de l’Ontario, « Fidèle elle commença, fidèle elle restera », est attribuée à l’arrivée des Loyalistes.

Pourquoi les Canadiens devraient-ils s’intéresser aux Loyalistes de l’Empire britannique aujourd’hui?

Bien que la plupart des Loyalistes se soient établis au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse, de plus petits nombres ont peuplé la région qui est aujourd’hui l’Ontario et le Québec. Le capitaine Michael Grass a mené un petit groupe qui s’est établi à Carataqui (aujourd’hui Kingston). Ce dernier est devenu une des premières colonies de peuplement en Ontario.

La relation intime entre le militaire et Kingston qui existe aujourd’hui a commencé avec l’arrivée des Loyalistes à Cataraqui. La garnison militaire britannique stationnée au Fort Frontenac a aidé la petite communauté à survivre pendant les premières années difficiles.

Cataraqui est devenu King’s Town et les Loyalistes ont encouragé le gouverneur Simcoe à passer l’Acte constitutionnel en 1791, ce qui a créé la province du Haut-Canada et remplacé le système judiciaire français avec la common law britannique. L’Acte garantissait que les terres appartenaient aux individus et non aux seigneurs, ce qui était la pratique avant l’Acte.

Les Loyalistes ont apporté l’éducation à Kingston. La première école y est fondée en 1786 par un Loyaliste, le révérend John Stuart.

Tiernan a reçu le Prix  d’histoire du Canada lors de la Fête du patrimoine de Kingston qui a eu lieu au Centre de découvertes au  Fort Henry le 1 mai, 2013.